Le mariage d’enfants aux Etats-Unis : Une incroyable réalité

Mettre fin aux mariages d’enfants, précoces et forcés est une des priorités de la politique étrangère des Etats-Unis, comme indiqué dans la Stratégie Globale Américaine pour Promouvoir l’Autonomie des Filles Adolescentes de 2016, un document qui condamne fortement cette pratique dans les pays en voie de développement comme une violation des droits de l’Homme.

C’est pourquoi il est extrêmement surprenant d’apprendre qu’aux Etats-Unis, entre 2001 et 2010, « dans 38 Etats, plus de 167 000 enfants – presque tous des filles, parfois seulement de 12 ans – ont été mariés […], la plupart à des hommes de 18 ans ou plus » (Reiss, 2017). Des chiffres plus récents n’étaient pas disponible pour cette étude réalisée par l’organisation « Unchained at Last » (enfin libéré), qui combat le mariage d’enfants aux Etats-Unis. Cependant, l’état actuel des lois de plusieurs Etats américains suggèrent que le mariage d’enfants aux Etats-Unis est toujours une réalité.

D’après la campagne globale ‘Girls not Brides’ (des filles, pas des mariées), « le mariage d’enfant regroupe les mariages formels ou les unions informelles où l’un ou les deux mariés a moins de 18 ans » (UNICEF, 2017). Malgré cette limite claire des 18 ans, dans l’Etat de New York, les enfants de 14 ans peuvent être mariés avec l’accord des parents et d’un juge (Gronewold, 2017). Ainsi, de 2000 à 2010 dans ce seul Etat, 3 850 enfants ont été victimes du mariage d’enfants (HRW, 2017).

D’après Reiss, fondatrice d’Unchained at Last, chaque Etat aux Etats-Unis a des exceptions qui permettent aux enfant de moins de 18 ans de se marier avec l’accord des parents et d’un juge, et parfois l’âge en-dessous duquel un enfant ne peut être marié n’est même pas délimité (Reiss, 2017). Les enfants mariés les plus jeunes et recensés par l’étude d’Unchained at Last n’avaient que 12 ans.

Comment des parents peuvent-ils consentir à marier leur enfant ?

Unchained at Last constate que les mariages d’enfants se produisent “dans presque toutes les cultures et religions en Amérique”, dans les familles migrantes aussi bien que non-migrantes (Reiss, 2017).  Les motivations derrières une telle pratique sont celles-ci: “les traditions culturelles ou religieuses ; un désir de contrôler le comportement d’un enfant ou sa sexualité ; l’argent (le prix d’une épouse ou la dot) ; ou des raisons en lien avec l’immigration (par exemple, quand un enfant parraine son conjoint étranger)” (Reiss, 2017). Le mariage est aussi considéré comme une solution pour les grossesses chez les adolescentes. De plus, bien que des enfants se marient de leur propre souhait, cela n’exclut pas qu’ils en subissent les conséquences négatives (Reiss, 2017).

Les conséquences du mariage d’enfants

Le mariage d’enfants a des effets détrimentaux et de longue durée sur la santé, l’éducation, l’accès aux opportunités économiques des jeunes filles, et augmente leur risque d’être victime de violence domestique et de vivre dans la pauvreté, qu’ils aient lieu dans les pays en voie de développement ou dans les pays développés (UNICEF, 2017). Les mariages entre deux personnes qui ont une certaine différence d’âge peut aussi constituer un viol sur mineur (Unchained at Last, 2017).

De plus il est difficile pour les enfants victimes du mariage d’enfants de chercher de l’aide aux Etats-Unis. Reiss explique que les enfants qui s’enfuient de chez eux sont considérés comme fugueurs, les refuges préviennent les parents, et les services d’aide à l’enfance ne peuvent pas empêcher les mariages légaux (Reiss, 2017). De plus, les enfants ont un accès limité à une assistance légale (Gronewold, 2017).

Pourquoi est-ce qu’une loi ne peut pas simplement être votée ?

Si les états votaient tout simplement une loi qui limite l’âge du mariage aux personnes de plus de 18 ans, sans exception, cela répondrait en théorie au problème du mariage d’enfants aux Etats-unis. Une telle loi pourrait empêcher beaucoup de mariages et créerait un solution légale pour les victimes.  Mais les lois sur le mariage d’enfants échouent souvent, car les législateurs pensent qu’une telle loi pourrait avoir un impact sur la liberté de religion de certaines communautés, ou parce qu’ils assument que c’est « la meilleure solution pour les adolescentes enceintes » (Reiss, 2017). Ces arguments sont faux, car une telle loi ne viserait pas une religion spécifiquement, donc il n’y aurait pas d’impact discriminatoire sur la liberté de religion d’une communauté en particulier (Reiss, 2017). Concernant le second argument, il existe d’autres solutions pour aider les adolescentes enceintes qui ne nécessitent pas qu’elles se marient (Ibid.).  

Cependant, il y a de l’espoir. Des textes de loi ont été présentés récemment par exemple dans les états du Maryland et du Massachusetts, et ce mois, une proposition d’augmenter l’âge minimum légal du mariage à 17 ans a été présenté dans l’état de New York (Gronewold, 2017). Mais bannir les mariages d’enfants dans quelques états seulement n’est pas suffisant. Si les Etats-Unis interdisaient les mariages d’enfants dans chaque état sur son propre sol, cela aurait des répercussions positives non seulement pour les droits des filles aux Etats-Unis, mais aussi à l’étranger, ou le pays gagnerait en légitimité pour demander l’interdiction des mariages d’enfants partout dans le monde.

Ecrit par : Salomé Guibreteau
Relu par :  Emilie Walczak

Sources
Gronewold, A. (2017, February 14). Advocates demand New York lawmakers outlaw child marriage. Consulté sur ABC News: http://abcnews.go.com/US/wireStory/advocates-demand-york-lawmakers-outlaw-child-marriage-45495297

HRW. (2017, February 14). US: In New York, Children as Young as 14 Can Marry. Consulté sur Human Rights Watch : https://www.hrw.org/news/2017/02/14/us-new-york-children-young-14-can-marry

Reiss, F. (2017, February 10). Why does the United States still let 12-year-olds get married? Consulté sur The Washington Post: https://www.washingtonpost.com/posteverything/wp/2017/02/10/why-does-the-united-states-still-let-12-year-old-girls-get-married/?utm_term=.68ac257e9bb4

Unchained at Last. (2017). Child Marriage in New York. Consulté sur Unchained at Last: http://www.unchainedatlast.org/child-marriage-in-new-york/

UNICEF. (2017). What Is Child Marriage? Consulté sur Girls Not Brides: http://www.girlsnotbrides.org/about-child-marriage/

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.