Droit à l’Alimentation : Comprendre le droit à l’alimentation des enfants

Droit à l’Alimentation

Comprendre le droit à l’alimentation des enfants

Le droit à l’alimentation est un droit vital pour tous les êtres humains. La nourriture est un élément essentiel sans lequel les êtres humains ne peuvent survivre.

 

Une alimentation sûre : un droit essentiel pour tous

Le droit à l’alimentation c’est le droit pour chaque homme, chaque femme et chaque enfant d’avoir accès à une alimentation sûre.

 

4 aspects importants de la sécurité alimentaire :

La nourriture doit être disponible : c’est-à-dire en quantité suffisante pour l’ensemble de la population.

La nourriture doit être accessible : chaque personne doit pouvoir se procurer de la nourriture, soit grâce à sa propre production (élevage et agriculture), soit en disposant d’un pouvoir d’achat suffisant pour acheter la nourriture.

L’accès à la nourriture doit être stable et durable : la nourriture doit être disponible et accessible en toutes circonstances (guerres, catastrophes naturelles…).

La nourriture doit être salubre : c’est-à-dire consommable et hygiénique, notamment pour l’eau.

 
 

Une alimentation équilibrée : un droit vital pour le développement de l’enfant

L’importance d’une alimentation équilibrée

Les enfants doivent bénéficier d’une alimentation équilibrée pour pouvoir se développer convenablement. La nourriture doit donc être appropriée sur le plan nutritionnel pour leur développement physique et intellectuel.

Une alimentation équilibrée suppose un juste équilibre entre les proportions nécessaires de nutriments, de glucides, de protéines, de lipides, de minéraux, de vitamines, de fibres et d’eau. Ainsi, cela permet d’éviter la malnutrition et les problèmes liés aux insuffisances alimentaires ou, à l’inverse, aux excès alimentaires.

 

Les problèmes de malnutrition

Dans les pays développés, la sécurité alimentaire existe depuis plusieurs décennies. Les populations n’ont jamais eu de difficulté quant-à la disponibilité et l’accessibilité des aliments dont ils ont besoin. Aussi, les excès alimentaires sont de plus en plus fréquents et constituent une menace pour la santé des enfants et des adultes. Ces excès peuvent notamment entraîner des problèmes d’obésité, de diabète, etc.

À l’inverse, dans les pays en développement, de nombreux enfants souffrent de malnutrition. En effet, les familles ne disposent pas de ressources alimentaires suffisantes pour manger à leur faim et varier leurs repas. Ainsi, les enfants ne bénéficient pas des éléments nutritifs essentiels à leur développement et sont ainsi exposés à de graves problèmes de santé.

 
 
Voir aussi :

 

Sources :

Ouvrages:

  • Françoise Martinetti, Les droits de l’enfant, Librio, 2002 ;
  • Françoise Dekeuwer-Défossez, Les Droits de l’Enfant, Que sais-je?, 28ème édition, Collection Encyclopédique, Presses Universitaires de France, 1991.

Article:

Publication:

Rapports:

 
Pour aller plus loin :