Droit à la Vie : Comprendre le droit à la vie des enfants

Droit à la Vie

Comprendre le droit à la vie des enfants

Le droit à la vie est un droit universellement reconnu pour tous les êtres humains. C’est un droit fondamental qui gouverne tous les autres droits existants. S’il n’y a pas de vie, les autres droits fondamentaux n’ont plus de raison d’exister.

Pour les enfants, le droit à la vie, c’est la chance de pouvoir vivre sa vie d’enfant et avoir la possibilité de grandir, se développer et devenir adulte. Ce droit comporte deux aspects essentiels : le droit d’avoir sa vie protégée dès la naissance et le droit de pouvoir survivre et se développer convenablement.

 
 

Le droit d’avoir sa vie protégée dès sa naissance

Le droit à la vie, un droit essentiel pour tous les êtres humains

Le droit à la vie est un droit inhérent à chaque personne.  Dès sa naissance, l’individu est considéré comme un être vivant qui doit être protégé. En effet, le caractère humain implique que la dignité de la personne doit être respectée, ce qui passe, avant tout, par la protection de son droit de vivre. Donc, dès la naissance, tous les enfants ont le droit d’avoir leur vie protégée.

 

Le droit à la vie, c’est le droit de ne pas être tué

Le droit à la vie signifie aussi le droit de ne pas être tué. C’est l’interdiction formelle de causer intentionnellement la mort d’une personne. Pour les enfants, ce droit implique, d’une part, que les pays ne pratiquent pas la peine de mort pour les enfants délinquants, mais également que les pays protègent efficacement la vie des enfants afin de lutter et de condamner les actes d’infanticides.

 
 

Le droit à la survie et au développement des enfants

Le droit des enfants de grandir et de se développer convenablement

Le droit à la vie de l’enfant passe aussi par la nécessité d’assurer aux enfants la possibilité de grandir et de se développer dans un cadre favorable. Il est donc nécessaire pour les enfants de pouvoir bénéficier des soins de santé appropriés, d’une alimentation équilibrée, d’une éducation de bonne qualité, ainsi que de pouvoir vivre dans un environnement sain.

 
 

Le rôle des pays pour promouvoir la survie et le développement de chaque enfant

C’est le rôle des pays, au-delà de la responsabilité des parents, d’assurer que les enfants aient la possibilité de se développer d’une façon saine et normale en toute circonstance (paix, guerre, catastrophe naturelle…). Ils doivent garantir une protection adaptée à tous les enfants, indifféremment de leurs origines sociales ou ethniques.

Voir aussi :

 

Sources :

Ouvrages:

  • Françoise Martinetti, Les droits de l’enfant, Librio, 2002 ;
  • Françoise Dekeuwer-Défossez, Les Droits de l’Enfant, Que sais-je?, 28ème édition, Collection Encyclopédique, Presses Universitaires de France, 1991

Publication:

 
Pour aller plus loin :