Enfants du Luxembourg

Enfants du Luxembourg

Concrétiser les Droits de l’Enfants du Luxembourg

  

Au Luxembourg, les enfants représentent un quart de la population totale. Bien que ce pays ait ratifié la Convention Internationale des Droits de l’Enfant et que de manière générale ses enfants se portent bien, il a des efforts à fournir dans certains domaines relatifs aux mineurs.

   luxembourg

Indice de Concrétisation des Droits de l’Enfant: 8,67/ 10
Niveau jaune: Situation plutôt bonne

Population: 555 mille
Pop.de 0 à 14 ans: 18,2 %

Espérance de vie: 80,6 ans
Mortalité des moins de 5 ans: 2‰

Principaux problèmes rencontrés par les enfants en Luxembourg :

Enfants migrants et scolarité

Le Luxembourg accorde une grande importance à l’intégration scolaire des enfants de familles migrantes pour favoriser la cohésion sociale. La scolarité est obligatoire à partir de 4 ans pour tous les enfants. Ceci permet aux enfants migrants de bénéficier le plus tôt possible de cette éducation pour apprendre le luxembourgeois.

Le Luxembourg compte 3 langues officielles qui sont le luxembourgeois, le français et l’allemand. Elles sont toutes enseignées à l’école. Pour les enfants étrangers arrivant dans le pays à un âge avancé, le retard lié à l’apprentissage de ces langues les contraint à suivre des cours de remise à niveau. Malgré les efforts mis en place pour intégrer les jeunes étrangers, l’apprentissage de 3 langues peut être un facteur d’échec pour les enfants migrants.

Justice des mineurs

Une des caractéristiques principales permettant une intervention judiciaire réussie auprès des jeunes en conflit avec la loi est la rapidité de l’intervention. Les jeunes n’ont pas la même notion du temps. Ainsi, lorsque les mesures prises à leur égard sont trop éloignées de l’infraction commise, ils comprennent moins le lien entre la sanction et l’acte commis. Un des problèmes majeur dans la justice des mineurs au Luxembourg est que le délai pour une intervention judiciaire est trop long et de ce fait ne sert pas l’intérêt de l’enfant.

Maltraitance

Les cas recensés de maltraitance sont en hausse au Luxembourg. En 2009, l’Association Luxembourgeoise pour l’Enfance Maltraitée a pris en charge 184 situations de violence à l’encontre d’enfants, contre 163 en 2008. Cette augmentation est probablement causée par une meilleure connaissance de la structure, ce qui engendrerait un plus grand nombre de signalements.

Enfants placés

Avec 1 143 enfants placés en institutions, en familles d’accueil luxembourgeoises ou à l’étranger en 2011, le Luxembourg est un des pays avec le plus haut taux d’enfants placés. Les demandes de placements d‘adolescents sont en augmentation depuis 2005. Les procédures peuvent être remises en question étant donné que ces décisions sont parfois exercées directement sans préalablement venir en soutien aux familles.

Le suicide chez les jeunes

Il est très difficile de trouver des données fiables et récentes quant aux taux de suicides ou ses tentatives au Luxembourg. Cette problématique semble être liée à la définition même du suicide et au fait que si ces enfants n’ont pas été hospitalisés mais suivent une prise en charge ambulatoire, ils ne seront pas recensés. Toutefois, le nombre estimé de tentatives de suicide s’élève à 700 individus par an, et parmi ces personnes, les adolescents sont les plus touchés.

L’environnement

L’importante émission de CO2 au Luxembourg n’est pas sans conséquence sur le bien-être des enfants. Cette pollution de l’air peut provoquer des problèmes de santé, tels que des troubles respiratoires. Par ailleurs, le gouvernement ne tient pas compte de l’impact sur les enfants des mesures pour réduire la pollution.