Un Noël solidaire pour les enfants

Alors que la fin de l’année approche et avec elle les festivités de Noël, nous avons décidé de faire le tour des associations qui organisent des évènements particuliers afin de redonner le sourire aux enfants les plus défavorisés durant cette période de fête, de joie et d’émerveillement.

magical-1090663_1920

Fêter Noël autour d’un bon repas et recevoir des cadeaux est un bonheur dont même certains enfants des pays développés restent privés, faute de moyens. Ainsi, différentes organisations aux quatre coins du monde se proposent d’aider ces enfants et de les rendre heureux le temps d’un soir.

Redonner le sourire aux enfants malades

Créé en 1946, le « Noël des déshérités », aujourd’hui renommé le « Noël Heureux », ambitionne chaque année de toucher 25 000 enfants par ses actions. Elle permet notamment la distribution de colis personnalisés pour des enfants amenés à passer Noël dans des hôpitaux ou des établissements spécialisés. De même, des associations caritatives et éducatives sont aidées pour créer leur traditionnel arbre de Noël et plusieurs familles reçoivent des bons d’achat de produits de première nécessité.

De son côté Noël Magique met à disposition des internautes leur site web pour que ces derniers laissent des messages aux enfants hospitalisés de France, Belgique et du Luxembourg. Chaque message laissé ajoute 1 Euro de jouet dans la hotte du Père Noel. Jouets qui seront distribués le soir de Noel, en même temps que les messages d’encouragement et de réconfort.

Les enfants se sentent ainsi entourés et oublient leur maladie afin de profiter de la magie de Noël comme tous les autres enfants, qu’ils soient dans un fauteuil roulant, dans un hôpital, ou chez eux au coin de la cheminée.

Oublier la précarité le temps d’un soir

Que ce soit pour offrir un cadeau ou un bon repas, les associations se mobilisent également pour que, malgré leur manque de moyens, ces enfants puissent vivre eux aussi le Noël de leurs rêves.
Global Hand propose cette année un projet au Kenya, afin d’apporter des présents aux enfants de rues de Nairobi. Des habits, médicaments, sacs de couchage, mais aussi de la nourriture seront fournis. L’association sur place, The Full Gospel Churches of Kenya a également pour but d’accompagner ces enfants et leur famille pendant cette période de partage et d’entre-aide.

De l’autre côté de l’Atlantique, La Houston Children’s Charity concocte chaque année pour les enfants du Texas, une grande distribution de jouets et une soirée de Noël, ou le Père Noël est bien entendu convié. Buffet de Hamburger et Sundays à volonté, of course !

A Genève, un Enfant-un Cadeau organise des spectacles et concerts pour lesquels l’entrée se paie par cadeaux. Dans le cadre d’une initiative solidaire, ces cadeaux sont ensuite redistribués aux enfants défavorisés de la région.

Des initiatives originales

La Samaritan’s Purse met en avant un tout autre concept : celui de la boîte à chaussure cadeau ! Chacun peut remplir une boite à chaussure de cadeaux, qui sera ensuite envoyée à des enfants défavorisés tout autour du monde. Un enfant a donc la possibilité d’offrir un cadeau à un autre enfant plus défavorisé, la solidarité commence au plus jeune âge !

Si vous vivez aux Etats-Unis et voulez endosser le chapeau du Père Noël cette année, BeanElf.org propose de jouer le jeu en répondant aux lettres d’enfants dans le besoin et de leur envoyer un magnifique cadeau en retour.

Autre idée, Save the Children, a créé une plateforme en ligne ou l’on peut faire ses courses de Noël pour sa famille et ses amis. Pour chaque cadeau ou carte de vœux acheté, la somme dépensée est reversée pour un projet mené par l’association.

Enfin, Vision du Monde propose d’offrir un cadeau solidaire à une famille défavorisée. Ainsi vous pouvez acheter à une famille dans le besoin, des poules ou une chèvre afin qu’elle puisse subvenir à ses propres besoins et nourrir ses enfants.

moose-582123_640

Vous aussi, rendez vous sur le site boutique-solidaire.com pour faire vos achats de Noël tout en soutenant ces associations et accomplir une bonne action !

Et bien entendu, vous pouvez toujours faire un don pour Humanium et parrainer un enfant en cliquant ICI.

Nous vous souhaitons à tous un merveilleux Noël et de belles fêtes de fin d’année.

L’équipe d’Humanium

Sources
Ecrit par : Karen Gradia
Relu par : Océane Uzureau
Publié dans Non classé | Commentaires fermés sur Un Noël solidaire pour les enfants

429 leaders formés grâce à vous – Vidéo

Chère/Cher Ami(e) d’Humanium,

Grâce à vous au Rwanda, 429 leaders locaux ont été sensibilisés et formés pour éviter les violences familiales.
En leur nom et au nom des femmes et des enfants ainsi protégés, nous vous témoignons toute notre gratitude.

J’ai dernièrement aidé Alphonse, un des garçons les plus pauvres du Rwanda, à sortir de prison et démarrer une nouvelle vie au sein de sa famille. Il avait été accusé de violence envers son père. Aujourd’hui, Alphonse est de retour sur les bancs de l’école et ses parents prennent soin de lui. Sans votre aide, chère/cher Ami(e) d’Humanium, Alphonse serait encore derrière les barreaux. Aujourd’hui, il est sain et sauf et aimé. Le dialogue a été renoué.

Chaque jour, votre soutien rend possible des histoires comme celle d’Alphonse.

Aujourd’hui, nous lançons notre campagne de fin d’année 2015. Notre but est d’aider un millier de parents et d’enfants supplémentaires à construire le foyer qu’ils désirent et à remettre leur vie sur les rails. Voyez-vous, bien que nous ayons déjà sensibilisé 429 leaders locaux, il reste encore plus de 1’000 adultes que nous aimerions aider. Nous ne pouvions le faire, faute de moyens.

C’est pourquoi nous voulons au travers de cette campagne, récolter 25’000 Euros avant le 31 décembre. Si une telle somme parvient à être récoltée, nous serons en mesure de développer ces campagnes de sensibilisation aux droits de l’enfant en 2016 et de créer 40 ateliers similaires à ceux que vous pouvez visionner dans la vidéo. Ainsi, chère/cher Ami(e) d’Humanium, nous avons vraiment besoin de vous pour rendre tout cela possible.

Seriez-vous prêt à faire un don spécialement pour cette fin d’année d’un montant de 50, 100 Euros ou quel qu’en soit le montant, vous nous aidez à atteindre notre objectif pour aider au moins 10’000 familles de plus à combattre la violence domestique.

Nous ne pouvons clairement pas y arriver sans vous. Votre soutien aura un impact réel et durable dans la vie de ceux qui sont dans le besoin.

S’il vous plait, cliquer ici pour effectuer dès à présent un don. Les vies de centaines d’enfants sont en jeu. Merci de votre continuel soutien et de votre amitié.

Je vous prie d’agréer, l’expression de ma sincère reconnaissance,

Arndt Soret et toute l’équipe d’Humanium

P.S. Aujourd’hui, nous lançons notre campagne de fin d’année 2015. Notre but est de récolter 25’000 Euros afin d’aider 10’000 familles supplémentaires au Rwanda. Nous ne pouvons pas y arriver sans votre aide. Seriez-vous prêt à faire un don spécialement pour cette fin d’année d’un montant de 50, 100 Euros ou peu importe ce que vous pouvez vous permettre, pour nous aider à atteindre notre objectif ? S’il vous plait, cliquer ici pour effectuer dès à présent un don.

Publié dans Non classé | Commentaires fermés sur 429 leaders formés grâce à vous – Vidéo

Convention pour les droits de l’enfant : les Etats-Unis à la traîne…

Le mois dernier, la Convention pour les droits de l’enfant comptait un état de plus parmi les 197 ayant ratifié ce traité : la Somalie. Les Etats-Unis se démarquent par leur absentéisme. En effet, le 16 février 1995, Bill Clinton signait la Convention pour les droits de l’enfant, pourtant, celle-ci n’est toujours pas ratifiée à ce jour. Aujourd’hui, tous les pays sont juridiquement liés à ce traité. Les derniers signataires en date sont le Soudan du Sud, la Palestine et donc tout récemment, la Somalie.

Qu’est-ce que la Convention des droits de l’enfant ?

La Convention relative aux droits de l’enfant (CRC) est l’un des traités sur les droits de l’homme les plus largement approuvés et ratifiés de l’histoire. Adoptée le 20 novembre 1989, par l’Assemblée Générale des Nations Unies, cette convention promeut les droits des enfants à travers le monde. La CRC reconnaît le droit à tout enfant de se développer socialement, mentalement et physiquement au meilleur de son potentiel, de participer à des décisions qui influenceront son avenir et d’exprimer librement son opinion. Ainsi, 54 articles relatent des aspects liés à la survie et au bien-être de l’enfant, à son développement, à sa protection et à sa participation à la vie sociale.

Pourquoi les Etats-Unis refusent-ils de la ratifier ?

election-613132_640 Bien que les présidents Obama et Clinton aient apporté leur soutien à cette convention, l’opposition des Républicains au Sénat est bien trop importante pour qu’elle soit acceptée.

L’argument favori de ces derniers, est que la CRC va à l’encontre de la souveraineté américaine, comme cela est souvent le cas avec les traités émis par les Nations Unies. Certaines associations de parents se soulèvent contre, elles aussi, par peur de voir l’autorité parentale ébranlée, en particulier concernant l’éducation sexuelle et religieuse.

Mais le principal problème se situe dans la législation américaine. Malgré le fait que la majorité des lois américaines concordent avec les principes inscrits dans la Convention des droits de l’enfant, l’emprisonnement à vie des mineurs, autorisé outre-Atlantique, fait exception. Jusqu’en 2005, les enfants de moins de 18 ans pouvaient même être condamnés à mort sur le sol américain. De plus, un tiers des États américains autorisent le châtiment corporel à l’école et rien n’est spécifié pour le cadre privé.

Ceci crée donc un décalage considérable vis-à-vis des principes clés qui sont à la base de la Convention relative aux droits de l’enfant et nécessiterait un changement radical dans la législation américaine.

Sources
Ecrit par : Karen Gradia
Relu par : Valérie Ollier
Publié dans Non classé | Commentaires fermés sur Convention pour les droits de l’enfant : les Etats-Unis à la traîne…