Enfants du Danemark

Enfants du Danemark

Concrétiser les Droits de l’Enfant au Danemark

Le Royaume du Danemark (incluant le Danemark, le Groenland et les îles Féroé) est l’un des meilleurs modèles au monde de protection des droits de l’enfant. Certaines difficultés viennent toutefois assombrir quelque peu le tableau.

  danemark

Indice de Concrétisation des Droits de l’Enfant : 8,71/ 10
Niveau jaune :Situation plutôt bonne

Population: 5,6 millions
Pop.de 0 à 14 ans: 17,6%

Espérance de vie: 79,4 ans
Mortalité des moins de 5 ans: 3‰

 

Principaux problèmes rencontrés par les enfants au Danemark:

Droit à l’alimentation

Au Danemark, le problème de la malnutrition devient de plus en plus préoccupant,  alors que très peu d’enfants souffrent de sous-nutrition. Les problèmes liés à une mauvaise alimentation peuvent avoir de graves conséquences sur la santé des enfants, tout particulièrement lorsqu’ils s’accompagnent d’obésité. L’obésité infantile est en constante augmentation dans ce pays. Bien qu’elle n’est pas encore atteint des proportions très alarmantes, une bonne prise en charge et une sensibilisation des familles danoises réduiraient considérablement les inquiétudes à ce sujet.

Enfants victimes de violences

Les enquêtes révèlent qu’environ 21 000 enfants par an sont victimes de violence familiale.

Bien que le nombre d’abus sexuels soit en baisse constante dans ce pays, ces pratiques sont toujours présentes. Ainsi, en 2009, la police a reçu 85 rapports d’abus sexuel sur enfants.

Aux îles Féréo, le problème est d’autant plus sensible que les punitions corporelles ne sont pas explicitement interdites, aussi bien dans les familles, que dans les institutions de soins alternatifs. Par ailleurs, les soins et assistances proposées aux victimes ou témoins de violence conjugale sont insuffisants.

Enfants immigrés

Le Danemark connaît depuis quelques années une vaste vague d’immigration. Très ouvert au début, le pays légifère de plus en plus en la matière, afin de limiter ce phénomène. Ainsi, certains enfants demandeurs d’asile sont refusés à l’entrée du pays, après un voyage extrêmement dur. Bien souvent, leur famille dépense toutes leurs économies pour payer un passeur programmant le voyage de l’enfant.

Arrivé au Danemark, les conditions d’admission dans le pays sont très restreintes et dans bien des cas, l’enfant ne pourra rester sur le territoire et sera renvoyé chez lui sans même que les autorités aient étudié sa situation de manière individuelle et approfondie.

Environnement

Avec 9,9 tonnes d’émission de CO2 par habitant et par an, le Danemark doit encore progresser en matière de protection de l’environnement et réduire son empreinte écologique.

Cela a également un impact néfaste sur la vie des enfants et sur leurs perspectives d’avenir. Leur droit de vivre et de grandir dans un environnement sain n’est pas correctement respecté.

Traite d’enfants

Le Danemark est un pays de destination et de transit important des enfants victimes de traites. Le travail, et particulièrement la prostitution forcée, sont les activités imposées à ces enfants arrivés au Danemark.

Par ailleurs, les trafiquants auteurs de ces crimes ne sont guère inquiétés par les services de justice qui peinent à finaliser les recherches et les poursuites. Un des principaux commerces ayant recours aux enfants est celui du tourisme sexuel qui a des répercussions particulièrement graves et souvent irrémédiables sur la santé des enfants.

Discrimination

Beaucoup d’efforts ont été réalisés par le gouvernement danois pour éradiquer certaines formes de discrimination. Par exemple, l’égalité des sexes fait l’objet d’une législation grandissante.

Malgré tout, certains types de discrimination demeurent bien présents dans ce pays. Les étrangers sont notamment objet de nombreuses restrictions. En effet, les enfants non-danois rencontrent plusieurs obstacles pour bénéficier de certaines prestations publiques. Leur accès aux aides et prestations sociales est en effet soumis à bon nombre de restriction les désavantageant considérablement.

Par ailleurs, les enfants issus de minorités sont fréquemment victimes d’actes discriminatoires de la part du reste de la population. L’intégration des enfants Roms est, par exemple, problématique. Comme dans de nombreux autres pays européens, ces enfants voient constamment leurs droits bafoués, particulièrement celui de la liberté de respecter leur propre coutume.