Non-discrimination: Le droit des enfants à la non-discrimination

Non-discrimination

Le droit des enfants à la non-discrimination

La Convention internationale des Droits de l’Enfant consacre le principe de non-discrimination.  Tous les enfants doivent être traités, protégés, soignés de la même manière. Cependant dans le monde, beaucoup d’enfants et de groupes d’enfants sont victimes de discriminations.

Le principe universel et absolu de non-discrimination

La discrimination est le fait de traiter de manière inégale et défavorable un individu ou un groupe de personnes en raison de la race, la couleur, le sexe, la nationalité, la langue, la religion ou l’origine sociale.

L’interdiction de la discrimination est un principe fondamental et absolu, proclamé par toutes les normes internationales relatives aux droits humains. Toute discrimination à l’encontre de n’importe quelle personne est une violation grave des droits humains.

Les caractéristiques du droit des enfants à la non-discrimination

Un droit pour tous les enfants

Les enfants ont le droit à la non-discrimination. Cela signifie que tous les enfants, sans exception, doivent jouir de leurs droits et d’une protection efficace.

Aucun enfant ne devra être victime d’actes de discrimination fondé sur la race, la couleur de peau, le sexe, la langue, la religion, les opinions politiques ou autres, l’origine nationale, ethnique ou sociale, la fortune, le handicap, etc.

La non-discrimination ne signifie pas un traitement égal pour tous les enfants

Le droit à la non-discrimination ne signifie pas que tous les enfants doivent être traités de la même manière. En effet, dans certains cas, un traitement préférentiel ou une discrimination positive peuvent être jugés nécessaires pour rétablir un équilibre des chances, des droits et de protection entre les enfants. Ces pratiques se justifient par la nécessité de mettre fin aux conséquences de la discrimination et aux inégalités qui en résultent.

Les effets de la discrimination dans le monde

Les enfants ne sont pas épargnés par les problèmes de discrimination et peuvent être victimes d’actes de racisme ou de tous autres préjugés discriminatoires.
Les plus touchés sont :

• Les enfants issus de communautés minoritaires et ethniques qui n’ont pas été intégrées à la société.

• Les enfants handicapés qui ont des besoins spécifiques: Près de 200 millions d’enfants sont handicapés dans le monde (10 % de la population infantile mondiale), dont plus des ¾ n’auraient pas accès à l’éducation, aux soins de santé et au soutien éducatif dont ils ont besoin.

• Les filles qui sont victimes d’attitudes discriminatoires dans certaines cultures: la discrimination empêche la scolarisation de plus de 20 millions de filles dans le monde.

• Les enfants issus de milieux défavorisés.

Ouvrages:

  • Françoise Martinetti, Les droits de l’enfant, Librio, 2002 ;
  • Françoise Dekeuwer-Défossez, Les Droits de l’Enfant, Que sais-je?, 28ème édition, Collection Encyclopédique, Presses Universitaires de France, 1991.

Article:

  • Gopal Guru et Shiraz Sidhva, « Inde: un apartheid caché ? », Mars 1999, Human Rights Watch
  • UNICEF, « La discrimination » AIDH

Publications:

Ecrit par : Valentine Fau
Revu par : Lucie Houliet
Mise à jour le 7 septembre 2011