Enfants du Malawi

Enfants du Malawi

Concrétiser les Droits de l’Enfant au Malawi

Le Malawi – pays d’Afrique australe, dont l’économie repose essentiellement sur l’agriculture et les industries agroalimentaires et minières – s’est engagé à respecter, défendre et promouvoir les droits des enfants malawites. Or, malgré ses promesses, le pays est confronté à de nombreux problèmes, qui entravent encore la pleine jouissance des droits des enfants.

   malawi

Indice de Concrétisation des Droits de l’Enfant: 5,88 / 10
Niveau noir : situation très grave

Population : 17,6 millions
Pop. de 0 à 14 ans : 45,1 %

Espérance de vie : 55,3 ans
Mortalité des moins de 5 ans : 43 ‰

Principaux problèmes rencontrés par les enfants au Malawi :

Pauvreté

Le Malawi est un des 20 pays les moins développés au monde. Par conséquent, un enfant sur cinq vit avec moins de 0.20 dollars américains par jour.

La pauvreté touche la grande majorité des petits malawites et cela entraine des répercussions extrêmement graves. On constate notamment que l’accès à une alimentation saine, aux ressources financières ainsi qu’aux services de santé et d’éducation sont difficiles pour cette population isolée.

Mortalité infantile

Ces 20 dernières années, le taux de mortalité des enfants de moins de cinq ans a fortement décliné au Malawi. Toutefois, il reste toujours très inquiétant. En effet, en raison d’un système d’assainissement inadéquat, d’un manque d’eau potable et d’une absence de services de santé dans les régions rurales, 110 enfants sur 1000 décèdent encore chaque année.

Droit à l’alimentation

La malnutrition reste alarmante dans les zones rurales et urbaines du Malawi, car les familles n’ont malheureusement pas les moyens de se nourrir convenablement. Cette alimentation inadaptée entraîne des insuffisances pondérales ainsi que d’importants problèmes de croissance.

Droit à la non-discrimination

Au Malawi, les filles sont encore victimes de pratiques discriminatoires : leur accès à l’éducation est limité, elles subissent des mutilations génitales et sont souvent contraintes de se marier précocement.

De même, les enfants handicapés, faute de ressources financières, n’ont pas accès à des structures adaptées à leurs besoins. En outre, le Gouvernement ne possède aucune donnée statistique quant à leur nombre. Des différences de traitements existent ainsi entre les enfants handicapés et les autres enfants.

Par ailleurs, les enfants réfugiés, qui sont plus d’un million au Malawi, ont des difficultés à suivre le programme scolaire, car la langue leur pose problème. De plus, ces enfants ne disposent généralement pas des services de santé.

Enfants et SIDA

Le taux de prévalence du VIH demeure également très préoccupant. En effet, chaque année 30 000 nouveau-nés sont infectés par leur mère. On estime à environ 90 000 le nombre de jeunes malawites atteints par la maladie. Le Sida est donc devenu, non seulement un problème de santé, mais également un problème économique et social. D’importantes mesures, notamment au niveau de la prévention, doivent par conséquent être entreprises, et ce urgemment.

Droit à l’éducation

L’éducation primaire est, au Malawi, gratuite, mais non-obligatoire. De ce fait, tous les enfants ne sont pas scolarisés. En outre, des disparités entre les sexes et les régions existent.

Globalement, il manque du matériel, des équipements pédagogiques et un enseignement de qualité pour que l’école malawite remplisse pleinement son rôle.

Mutilations génitales féminines

La pratique des mutilations génitales féminines existe toujours dans certaines régions du Malawi. La précarité et le manque d’hygiène dans lesquels sont pratiquées les excisions entraînent souvent de graves conséquences sur la santé des jeunes filles. Fréquemment, des infections, hémorragies ou autres problèmes liés à l’opération font suite à cet acte.

Maltraitance infantile

Au Malawi, il est encore courant de frapper ou gifler ses enfants. Cette habitude prévaut, car les familles considèrent que le châtiment corporel est une technique éducative efficace. De plus, cette mesure pédagogique est largement utilisée dans les établissements scolaires.

Enfants des rues

Les enfants malawites vivant dans les rues sont en constante augmentation; ceci est notamment dû à une situation financière précaire. Bien souvent les droits de ces enfants au logement, à la santé, à l’éducation et à la nutrition sont compromis.

Il arrive également que les enfants des rues ayant besoin de soins soient placés dans des établissements de redressement. Généralement, ils cohabitent avec des jeunes en conflit avec la loi, ce qui n’a pas très adéquat vu leur situation.

Travail des enfants

Au Malawi, l’âge minimum d’embauche est de 14 ans. Or, en raison d’une situation économique difficile, les familles sont souvent contraintes de faire travailler leurs enfants, avant cet âge. Ceux-ci sont généralement employés dans l’agriculture.

Non-scolarisés, ces enfants évoluent dans des conditions très pénibles : longues heures de travail, petit salaire, pas de nourriture, etc. En outre, ils encourent les risques liés à la prostitution, la discrimination, la maltraitance, etc.

Traite des enfants

La traite des enfants serait présente au Malawi, mais aucune donnée statistique ne permet de mesurer cette problématique. Les organisations et l’État pensent que les principales sources de la traite sont : le travail forcé, l’exploitation sexuelle et le trafic d’organes.