Enfants de Norvège

Enfants de Norvège

Concrétiser les Droits de l’Enfant en Norvège

La Norvège est impliquée dans la mise en œuvre de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant. Le premier médiateur pour l’enfance, nommé communément Ombudsman, a pris ses fonctions en Norvège. Malgré cette volonté de soutenir ses enfants, le pays n’est pas exempt de violations de leurs droits.

  Norvege

Indice de Concrétisation des Droits de l’Enfant: 9,42 / 10
Niveau vert : situation bonne

Population: 5 millions
Pop.de 0 à 14 ans: 18 %

Espérance de vie: 81,5 ans
Mortalité des moins de 5 ans: 2 ‰

Principaux problèmes rencontrés par les enfants en Norvège:

Enfants des minorités

Comme dans de nombreux autres pays, la population norvégienne comprend quelques groupes minoritaires. De ce fait, les Kvens, qui sont les descendants de pêcheurs de Finlande, les Samis, nommés également Lapons, les juifs et les Roms présents en Norvège font face à de nombreuses discriminations.

Bien que l’inclusion soit un des fondements de la Norvège, certains enfants de ces groupes minoritaires se sentent stigmatisés et subissent plus de menaces ou de violences de leurs pairs. Les enfants roms vivent majoritairement dans la pauvreté et se voient parfois refuser l’accès à certains lieux. Le gouvernement tente de lutter contre ces phénomènes à l’aide de lois contre la discrimination, d’un médiateur pour l’égalité et de la promotion de l’égalité des races.

Mineurs non accompagnés

Selon le dernier rapport d’Amnesty International, les conditions de vie dans les centres où sont accueillis les mineurs non accompagnés ne sont pas en adéquation avec les normes relatives aux droits humains. La disparition de certains mineurs arrivés sur le territoire norvégien et recueillis en centre reste un fait préoccupant. L’attribution de tuteur pour chaque mineur non accompagné semble un point favorable pour leur accueil.

Justice pour mineurs

En Norvège, un enfant peut être responsable pénalement à partir de 15 ans. La détention dans un milieu spécialisé pour mineurs peut varier de 4 semaines à 12 mois. Cependant très peu d’enfants sont placés en milieu fermé car la Norvège favorise la mise en place de mesures en milieu ouvert lorsque cela semble servir l’intérêt de l’enfant.

Concernant le système judiciaire, il n’existe pas de structures spécifiques aux mineurs. Les enfants de 15 ans sont jugés par les mêmes tribunaux que les adultes.

Santé

Un programme national pour la santé mentale a permis d’améliorer les services dédiés à l’équilibre psychologique des enfants norvégiens. Cependant il subsiste des délais d’attente trop longs pour la prise en charge de ces enfants.

Dans le domaine de la santé physique,  une étude sur la corpulence réalisée en 2010 met en évidence que 19 % des enfants norvégiens âgés de 8 et 9 ans sont en surpoids ou obèses. Étant donné que la surcharge pondérale met la santé des enfants en danger, la Norvège s’est activement intéressée à ce problème cherchant à sensibiliser les jeunes à l’activité physique et à réduire leur exposition aux publicités sur les aliments gras, sucrés et salés.

Maltraitance

Bien que toute agression physique d’un adulte envers un enfant soit pénalement répréhensible en Norvège, une enquête menée dans le cadre de la maltraitance révèle que 5 à 10 des enfants auraient subi des abus sexuels ou des violences physiques. Les principales conséquences de ces actes abusifs sont un repli sur soi, une perte de confiance et le développement de troubles psychologiques.

Environnement

En Norvège, entre 500 et 2 000 personnes décèdent chaque année des conséquences de la pollution de l’air qui affecte la santé des personnes vulnérables ; les enfants et les personnes âgées sont majoritairement concernés. Le trafic routier, de même que la forte utilisation de pneus cloutés, favorisent la production de matières particulaires qui peuvent engendrer des problèmes respiratoires ou cardiovasculaires jusqu’à entraîner des décès.