Enfants du Portugal

Enfants du Portugal

Concrétiser les Droits de l’Enfant au Portugal

 

La ratification de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant par le Portugal, a permis d’accorder un plus grand intérêt envers les enfants. De plus d’importantes ressources ont été dédiées aux domaines de l’éducation, de la santé et de la protection sociale des jeunes. Cependant, le niveau de pauvreté est inquiétant, d’autant que la récente crise économique a affecté de nombreuses familles provoquant des changements des conditions de vie des leurs enfants.

   PORTUGAL

Indice de Concrétisation des Droits de l’Enfant: 9,04/ 10
Niveau vert : Situation bonne

Population : 10,6 millions
Pop. de 0 à 14 ans : 16,2 %

Espérance de vie : 80 ans
Mortalité des moins de 5 ans : 3 ‰

Principaux problèmes rencontrés par les enfants au Portugal :

Pauvreté

Au niveau européen le Portugal se positionne parmi les 8 pays ayant des niveaux de pauvreté les plus élevés chez les enfants.  Depuis l’année 2009, la pauvreté ne cesse d’augmenter au Portugal. 20% des enfants soit un sur cinq, vivent en dessous du seuil de pauvreté.Leurs parents sont généralement sans emploi ou au chômage.

Parmi ces familles un certain nombre n’ont pas de logement et vivent dans des bidonvilles ou dans dans les rues de Lisbonne et Porto. On note également que 3 enfants sur 10 vivent dans la privation. Un des critères de privation est l’absence de 3 repas par jour.

Santé

Le Portugal a le taux de diagnostique du VIH/SIDA le plus élevé d’Europe Occidental. Bien qu’il existe des campagnes de  prévention, des études mettent en avant le fait que beaucoup de jeunes n’ont pas recours aux préservatifs.

Maltraitance

Le Portugal est recensé parmi les trois nations ayant les plus haut taux de décès d’enfants suite à la maltraitance. On note que 90% des enfants maltraités ont été victimes de violence domestique. Ces violences peuvent avoir de graves conséquences sur le développement physique ou mental des enfants.

Travail des enfants

Bien que le Portugal ait lancé une campagne d’éradication du travail des enfants, ce phénomène est toujours présent. Les données officielles montrent une diminution de ce phénomène. Cependant en raison des difficultés de contrôle, il est possible de remettre en question cette baisse.

Alors que la loi interdit le travail des enfants, des jeunes de moins de 16 ans de communautés roms sont présents dans les rues pour mendier. Par ailleurs, les enfants du Nord du Portugal sont plus touchés que ceux du Sud et travaillent principalement dans la production de textile, de chaussure et les activités de bâtiment. Les enfants travaillant dans la fabrication de chaussures touchent moins de 1 euro par heure. Ces enfants courent le risque d’une déscolarisation et d’un manque de qualification. ‘ailleurs, un des effets de la crise est qu’un grand nombre d’enfants déserte l’école pour travailler et soutenir leur famille.

Droit à la non-discrimination

Bien que le Portugal ait ratifié la Convention Internationale sur l’élimination de toutes formes de discrimination raciale, la communauté rom fait l’objet de discriminations, notamment dans le domaine du logement, de la santé et de l’éducation. Le Portugal a mis en place des programmes pour reloger les roms vivant dans des conditions précaires, mais ces personnes ont été installées dans des lieux éloignés des zones urbaines avec des difficultés de transport, ce qui a une incidence pour l’accès au service de base nécessaires aux enfants. De plus des études révèlent que le taux de scolarisation est moins élevé chez les enfants roms que les non-roms.

Trafic d’enfants

De nombreux enfants du Brésil, des pays de l’Est et de l’Afrique, Brésil sont transportés au Portugal. Ils sont utilisés dans les secteurs de l’hôtellerie, de la prostitution et du travail domestique. Ces enfants sont généralement victimes de maltraitance et d’abus sexuels.

Exploitation sexuelle des enfants

En raison de lacunes dans la législation, le trafic d’enfants en vue d’exploitation sexuelle est important au Portugal. Les jeunes filles sont majoritairement touchées par ce problème, elles sont d’autant plus vulnérables lorsqu’elles sont issues de familles pauvres.

Environnement

Avec ses 5,7 tonnes de CO2 émis par habitant et par an, le Portugal n’est pas une référence en matière d’environnement. Les adultes de même que les enfants doivent pouvoir évoluer dans un environnement sain. Ainsi le Portugal, comme beaucoup d’autres, pays n’a pas un cadre favorable pour la santé de ses citoyens et notamment celui des enfants.