Enfants de Barbade

Enfants de Barbade

Concrétiser les Droits de l’Enfant en Barbade

Girl-Barbade  Boy-barbade

“La plus british de toutes les îles britanniques”, la Barbade constitue également l’île la plus prospère de toute la région des Caraïbes. Malgré cela, même si les enfants y bénéficient d’une éducation scolaire et d’un accès facilité aux soins, nous pouvons constater qu’ils y rencontrent tout autant des problèmes similaires à ceux d’une ville développée et à ceux d’une ville pauvre. La Barbade, entre modernité et pauvreté.

  Barbade

Indice de Concrétisation des Droits de l’Enfant : 8,48 / 10
Niveau jaune : Situation plutôt bonne

Population : 287 mille

Pop. de 0 à 14 ans : 18,9 %

Espérance de vie : 75,4 ans

Mortalité des moins de 5 ans : 12 ‰

Principaux problèmes rencontrés par les enfants en Barbade :

Pauvreté

Bien que la Barbade soit un des pays les plus prospères de sa région, le taux de pauvreté était en 2007 le plus faible des Caraïbes en atteignant les 14%. 3 enfants sur 20 n’y bénéficient pas de l’alimentation nécessaire à leur développement et 8.7% des foyers Barbadiens vivent en-dessous du seuil de pauvreté.

Education

school-barbadeL’éducation est gratuite pour tous, obligatoire jusqu’à 16 ans et facilement accessible. 90% de la population est donc alphabétisée.

Malgré cela, des difficultés subsistent, ainsi certains enfants ne peuvent se rendre à l’école de manière régulière cela pour causes de coûts annexes (les livres, uniformes, transports…) trop élevés pour les familles ou encore car certains enfants doivent aller travailler afin de ramener de l’argent chez eux.

Un autre problème concerne les enfants handicapés qui ne bénéficient pas encore de programmes appropriés et adaptés.

Droit à la santé

Grossesses précoces

Malgré des efforts de sensibilisation de la part des autorités, les taux de grossesses et d’avortements chez les adolescentes restent encore trop élevés : 5% des jeunes filles âgées de 16 ans et 25% de celles âgées de 18 ans ont déjà un enfant.

VIH/Sida

La Barbade bénéficie d’un système de santé accessible à une grande partie de la population mais force est de constater que le nombre d’enfants naissant avec le VIH est de plus en plus préoccupant.

Le Sida se transmet le plus souvent de la mère à l’enfant, mais il est également transmis à de jeunes filles qui ont des relations sexuelles non protégées et forcées afin d’obtenir de la nourriture, des vêtements, le transport… Par conséquent, de nombreux enfants se retrouvent marginalisés et exclus du système social. Sur 2700 cas de personnes infectées, 100 sont des enfants.

Néanmoins, nous pouvons noter que suite à l’introduction des traitements antiviraux, entre 2001 et 2010, le taux de mortalité est chuté de 10 à 2% (pour les personnes vivant avec le virus du sida.)

Obésité

L’obésité devient aussi un problème émergent et notamment du fait de l’évolution de la société, d’une mauvaise alimentation mais également en raison d’une vie plus sédentaire.

Violences envers les enfants et maltraitance

kids-barbadeLes enfants âgés de moins de 12 ans sont davantage sujets à des violences physiques provenant du foyer familial ou encore du milieu scolaire. Elles se caractérisent par des punitions et châtiments corporels en milieu scolaire et/ou privé. Ces violences ne sont pas interdites par la loi et font, au contraire, partie du système d’éducation ainsi que du système pénal de la Barbade. Elles restent enracinées dans la culture comme une forme de discipline et cela n’entraîne pourtant pas une réduction de la mauvaise conduite des élèves.

Les enquêtes montrent que les abus sexuels restent très fréquents à la Barbade et les victimes sont surtout les adolescents. Et comme dit précédemment, la pauvreté peut amener les jeunes filles à se prostituer.

Drogues et crimes

La drogue et le crime sont extrêmement présents à la Barbade, nous pouvons affirmer qu’ils résultent d’un fort niveau de pauvreté et créent une atmosphère propice aux violences (physiques ou morales). Les principales substances utilisées sont : La marijuana, l’alcool et la cocaïne.

Travail des enfants

Le travail des enfants n’est pas totalement éradiqué à la Barbade même si le gouvernement, en rendant l’école obligatoire jusqu’à l’âge de 16 ans, a réussi à le diminuer.

Dans les zones les plus pauvres de l’île, les enfants se livrent à des activités telles que la pornographie, la prostitution ou encore à des activités illicites. Afin de contourner les règles, soit les enfants vont travailler toute la journée et ne vont alors pas à l’école soit ils vont à l’école mais sont obligés de travailler à mi-temps (et donc souvent à des horaires tardifs) afin d’aider à la subsistance du foyer.